Résultats de l’enquête de satisfaction auprès des déposant(e)s et bénéficiaires des appels PIA/France 2030

Au service des communautés scientifiques et des acteurs de la recherche, l’ANR a pour mission de financer et de promouvoir le développement des recherches fondamentales et finalisées, l’innovation technique et le transfert de technologies, ainsi que les partenariats entre équipes de recherche des secteurs public et privé tant sur le plan national, européen qu’international. L’ANR est aussi le principal opérateur de France 2030, dans le domaine de l’enseignement supérieur et de la recherche. L’ANR prend en charge le lancement des appels, la sélection des projets, leur suivi ainsi que l’évaluation ex-post.

Afin de mieux cerner les attentes et les besoins des déposant(e)s et des bénéficiaires d’appel à projets ou d’appel à manifestation d’intérêt PIA/France 2030, de sonder l’image de l’ANR auprès du panel interrogé, et d’identifier des pistes d’amélioration, l’ANR a lancé du 12 mai au 6 juin 2022 une vaste consultation auprès des publics utilisateurs de France 2030.

Une relation avec l’ANR incarnée par des rapports humains qui produit une qualité d’échanges reconnue par les personnes interrogées

Un questionnaire de satisfaction a été envoyé à près de 1700 contacts afin d’évaluer leur niveau de satisfaction sur l’accompagnement, sur les canaux d’information et leurs interactions avec l’ANR. Au total, 381 questionnaires complétés ont été recueillis, équivalant à un taux de retour de 23%, dont 60% de responsables scientifiques et techniques et 40% de responsables administratifs et financiers à plusieurs phases d’avancement de leurs projets – en phase de dépôt, en phase de sélection, en phase de contractualisation, en phase de suivi, projet clos. Globalement, 92 % des personnes ayant répondu se déclarent satisfaites vis-à-vis de l’ANR et de leurs interlocuteurs et de leurs interlocutrices en charge des PIA/France 2030.

La qualité de la relation se confirme également par les perceptions de celles et ceux qui composent et font l’ANR

Le niveau d’expertise des personnels ANR est reconnu : il est en première position lorsque les personnes sont interrogées sur leur image de l’ANR dans son rôle d’opérateur des PIA/France 2030, ex aequo avec la disponibilité et l’écoute des agents qui réalisent le même score. L’ANR apparaît également comme une institution légitime : 84 % du panel déclare qu’elle est utile, la même proportion juge qu’elle est crédible. Plus des trois quarts estiment qu’elle est efficace (79 %) et qu’elle respecte la déontologie (78 %).

Une relation qui pourrait être renforcée avec plus de collaboration et de transparence

Les perceptions sont un peu moins positives sur la collaboration entre les personnes portant des projets et l’ANR : 68 % considèrent en effet que l’ANR est un partenaire ; 63 % qu’elle œuvre pour simplifier leurs démarches. La transparence semble aussi être un enjeu : près d’un quart des répondants (24 %) considère que l’ANR n’est pas transparente dans ses décisions et son fonctionnement.

L’interaction et la qualité de l’information, les enjeux identifiés pour l’avenir

Pour les déposant(e)s et bénéficiaires de projets, l’enjeu à venir est d’avoir des échanges plus interactifs avec l’ANR. La qualité de l’information communiquée s’impose également comme un enjeu : à la fois sur sa temporalité, sa cohérence et sa clarté, ainsi que sur sa transparence – notamment sur le fonctionnement et les décisions de l’Etat. Enfin, l’allégement des procédures perçues comme trop lourdes est également souhaité par une partie des personnes ayant répondu.

L’ANR mettra en place des plans d’actions en lien avec ses différentes demandes et recommandations de ses publics utilisateurs. Dans une démarche d’amélioration continue, ce baromètre sera reconduit tous les 2 ans.

En savoir plus

France 2030

Télécharger les résultats de l’enquête de satisfaction

Generated by Feedzy